L’art de Tony Durand prend place sur les postes des gardes

Après plusieurs années de combat afin de préserver et de restaurer ces deux structures emblématiques de la SMN, le projet de valorisation par un artiste a vu enfin le jour.

Dans le cadre de la quatrième édition du Palma Festival, festival de musique et d’art urbain sur les communes de Mondeville et de Caen, l’artiste cherbourgeois, Tony Durand, a pris possession des lieux. Ses œuvres allient jeux de mot à double sens, pictogrammes et couleurs afin de surprendre les habitants dans leur quotidien. S’inspirant de la technique des images lenticulaire, il crée des installations en bois au cœur de l’espace public.

Le projet de valorisation des postes des gardes s’inscrit dans un projet plus vaste d’art contemporain. En effet, au cours d’une résidence à l’ancienne Bibliothèque du Plateau grâce à laquelle, Tony Durand a pu rencontrer les habitants de l’ancienne cité ouvrière de la SMN. Son but étant de s’imprégner des lieux, des souvenirs et mémoires mais aussi de collecter des objets qui ont du sens pour les habitants ainsi que des photos. Ses œuvres in situ apportent désormais une vision contemporaine au Plateau.

Le dimanche 7 avril avait lieu une promenade afin d’exposer au public le travail fourni par Tony Durand. Il s’agissait d’une visite à deux voix, celle de l’artiste afin de présenter ces différents travaux et celle de Mémoire et Patrimoine SMN afin de faire le lien historique avec les bâtiments qui accueillent les oeuvres. Marylène Carre, journaliste, qui a pour projet de produire un reportage sonore artistique et atypique en lien avec les œuvres de Tony Durand, était aussi présente lors de cette promenade. Ce projet à 4 mains devrait pouvoir être proposé au public pour l’automne.

De ce travail incroyable en sont sorties des œuvres vibrantes, parlantes et inspirantes situées à différents endroits du Plateau que vous pourrez découvrir au gré de vos promenades ou lors d’une visite guidée du Plateau organisée par les anciens métallos. Ce projet a été financièrement soutenu par Interreg dans le cadre du MMIAH Project à hauteur de 2000€. Il s’agit d’une vraie mise en valeur du patrimoine matériel de la SMN et de la cité du Plateau.

Publicités

Le projet de préservation, restauration des postes des gardes

postes-de-gardes-colombelles-memoire-et-patrimoine-smn.jpg

Histoire et contexte

Après la fermeture de la S.M.N. en novembre 1993 et la destruction des installations et bâtiments, il n’est plus resté que trois vestiges : le réfrigérant, l’atelier électrique ( appelée aujourd’hui « Grande halle » ) et les postes des gardes marquant l’entrée principale de l’ancienne usine.

Un des postes des gardes se situe sur la commune de Colombelles dont la gestion a été confiée à la SEM Normandie aménagement. L’autre poste est sur la commune de Mondeville et appartient à la communauté d’agglomération Caen la mer.

Alertés dès 2010 par une destruction éventuelle, nous oeuvrons à la sauvegarde et la valorisation de ces deux bâtiments.

En juin 2017 après concertation avec les partenaires institutionnels, nous avons inauguré la réfection des toitures. Par la suite, en 2018, une sécurisation des accès a été réalisée.

Pistes de réflexion pour une valorisation des bâtiments

  • Pour une valorisation artistique
    L’Association Mémoire et Patrimoine SMN propose une valorisation artistique des Postes des gardes  offrant toute place à une création originale s’inscrivant dans l’histoire des lieux tout en proposant une vision renouvelée.
    • Le street art apparait commune le plus adapté dans le contexte du boom culturel initié par la Ville de Mondeville avec les Festivals PALMA en partenariat avec le BOOM (regroupement d’entreprises et associations culturelles) et OUT.
    • Une mise en lumière valoriserait l’entrée du site. L’éclairage pourrait suivre les lignes des structures des deux bâtiments. La technologie ‘’ Globo ‘’permettrait d’apposer une ou des marques de façon renouvelée.
  • Pour un traitement historique et Patrimonial
    • Plan du site industriel dans les creux des anciennes fenêtres
    • Cartels d’un parcours d’interprétation comprenant 17 panneaux pour la cité
    du Plateau et complété par des panneaux concernant l’ex-site industriel
    • Indication des ressources locales concernant le passé industriel

Historique du dossier

Alertés dès 2010 par une destruction éventuelle nous œuvrons à la sauvegarde et la valorisation de ces deux bâtiments.

  • Fin 2010 |Un document de travail, que nous n’avons pas eu en notre possession, a mentionné que la démolition des postes des gardes était nécessaire pour réaliser les aménagements routiers envisagés.
  • 26 novembre 2011 | Publication d’un article Ouest-France, Le devenir des postes de garde inquiète les habitants du Plateau.

M. Pottier (Maire de Colombelles) :

« Il n’est pas question de les démolir. Nous n’avons même pas encore validé le projet routier définitif. »

Mme Mialon-Burgat (Maire de Mondeville) :

« Ce rond-point Mondeville est contre et il n’a jamais été question de revenir là-dessus. »

Et plus loin M. Colin Sueur, Maire de Colombelles et Mme Mialon-Burgat :

« Les postes devraient être conservés »

  • 30 novembre 2011 | Article Ouest-France d’Aurélie Lemaître :

« … Nous nous orientons plutôt vers une réhabilitation des guérites sur place, avec aménagement des espaces verts autour » Dixit Mme Mialon-Burgat

  • octobre 2012 | Contact avec une employée de Normandie aménagement avec engagement de travaux avant la fin 2012. Un document de référence nous est présenté validant ce discours.
  • juillet 2012 | Propositions de requalification de l’entrée Effiscience de la part de Normandie aménagement.
  • 19 février 2013 | Courrier de rappel de la part des métallos au sein de l’association Vivre Ensemble au Plateau.
  • septembre 2014 | Mise en place d’une œuvre sur les deux postes des gardes à l’initiative de Normandie aménagement, « les mains » sur papier collé en noir et blanc.
  • 23 septembre 2015 | Courrier de réponse de M. Gilles Moreau, directeur général de Normandie aménagement :

« Cet ouvrage nous appartient provisoirement, tant que notre société sera concessionnaire, l’autre est situé sur Mondeville et appartient à la communauté d’agglomération Caen la mer. J’ai demandé que l’on fasse réparer la toiture pour éviter les fuites et pour éviter que la charpente ne soit définitivement hors d’usage. »

  • 10 mars2016 | Rencontre avec Normandie aménagement pour évoquer l’avancement des travaux envisagés et le calendrier de réparation de la toiture du poste situé sur Colombelles et dont Normandie aménagement est propriétaire. Problème causé par la présence d’amiante dans les ardoises qui retarde le chantier.
  • 29 juin 2016 | Article de presse Ouest-France

Gilles Moreau, directeur général de Normandie aménagement :

Il indique avoir sollicité Caen la mer sur la question, demandant l’autorisation « de dépenser 16 000 € pour la réfection de la toiture et le désamiantage du bâtiment. Nous attendons sa réponse. »

Caen la mer :

Enfin l’agglo indique avoir reçu « au début du mois de juin » ce devis concernant la mise hors d’eau du poste de garde situé sur Colombelles : « Ces travaux pourraient être réalisés dès cet été. Ce courrier sera examiné avec la plus grande bienveillance. »

L ‘agglo assure être « ouverte aux projets » concernant la valorisation de ces vestiges, « notamment dans la perspective du centenaire de 2017. »

  • 7 novembre 2016

Rencontre dans les locaux de Caen la mer avec M. Dominique Goutte, élu en charge du développement économique et de l’emploi et M. Legarrez, directeur général adjoint en charge du développement et de l’aménagement.

Caen la mer va porter l’ensemble du dossier de rénovation de cet espace dans lequel s’inscrivent les postes de garde. Les travaux sont assurés pour le premier trimestre 2017. L’association Mémoire & Patrimoine SMN a en charge de constituer un groupe de travail pour réaliser les échanges de compétences utiles et complémentaires dans ce dossier.